L'Approche Centrée sur la Personne de Carl Rogers

 

« L’hypothèse sur laquelle repose cette approche tient en quelques mots : l’être humain a en lui d’immenses ressources, qui lui permettent de se comprendre lui-même, comme de modifier sa propre image, ses attitudes et son comportement volontaire, et ces ressources peuvent être exploitées pour peu qu’on leur offre un climat caractérisé par des attitudes psychologiques facilitatrices. »

Carl Rogers

 

 

L’Approche Centrée sur la Personne est née des travaux du psychologue américain Carl Rogers (1902-1987). Psychothérapeute, professeur, chercheur, il a exploré toute sa vie le processus de changement chez les individus et identifié les conditions permettant aux personnes de faire appel à leurs propres ressources pour réaliser leur potentiel. Il a eu le souci constant de valider scientifiquement ses concepts et ses résultats. En particulier il a été un pionnier dans l’utilisation d’enregistrements d’entretiens pour en effectuer des analyses poussées dans un cadre de recherche et de formation.

L’Approche Centrée sur la Personne s’appuie sur une confiance dans les forces de vie à l’œuvre chez chacun, et dans la possibilité qu’elles s’expriment si un espace favorable peut être créé.

Par sa manière d’être en relation, l’accompagnant dans l’Approche Centrée sur la Personne offre au client cet espace, caractérisé par trois attitudes fondamentales :

  • la compréhension empathique : la capacité à ressentir avec justesse les sentiments et significations personnelles de celui qui parle, à voir le monde avec ses yeux, et à le vérifier à travers la reformulation

 

  • le regard positif inconditionnel : un accueil fait de non-jugement et de respect

 

  • la congruence : l’authenticité et la sincérité de l’écoutant, qui ne se cache pas derrière une façade mais s’engage dans la relation en tant que personne, conscient de ce qu’il vit et capable de l’exprimer

 

La personne est appréhendée comme un tout, une unité. Une attention particulière est portée à ce qu’elle éprouve et ressent, à son expérience émotionnelle, corporelle, autant qu’à la compréhension intellectuelle. Pour cette raison l’approche se focalise généralement sur le présent.

C’est la relation qui est le principal facteur thérapeutique.

L’acceptation d’elle-même et la confiance grandissent petit à petit chez la personne, qui goûte à la liberté d’être elle-même, et chemine vers une vie plus créative et plus riche.